Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2015

Contemplant le Delta lumineux dans lequel l’œil d’Isis symbolise le regard que le Franc-Maçon doit diriger à la fois vers le Présent, le Passé et l’Avenir

10846406_486261354846305_3534569967159278349_n.jpg

« Le Maçon reconnaîtra qu’il est dans la voie de l’Initiation véritable conduisant à la possession de l’Esprit maçonnique lorsque, de plus en plus, il sentira dans son moi intellectuel, le néant de la Connaissance, quelle que soit l’étendue des connaissances qu’il aura acquise, quelle que soit la grandeur de l’effort qu’il aura accompli, le résultat lui apparaissant infime par rapport à ce qu’il lui reste à faire ou à apprendre.

Alors, déchiffrant l’énigme inscrite dans le triangle radiant ornant le cordon du vénérable Maître qui, dans un lointain passé, a, pour lui, ouvert la porte du temple et guidé ses premiers pas dans la voie de l’Initiation, contemplant le Delta lumineux dans lequel l’œil d’Isis symbolise le regard que le Franc-Maçon doit diriger à la fois vers le Présent, le Passé et l’Avenir, il se souviendra du jour où franchissant le second degré de l’échelle initiatique, il contempla l’Etoile Flamboyante, et alors lui apparaîtra dans toute sa splendeur, la signification de la lettre G, cette Gnose dont le sens lui sera dévoilé par l’inscription qui orne le dôme abritant le Président de l’Atelier suprême. Il poursuivra sans repos sa tâche en se souvenant que dans son effort vers la Connaissance et l’Action : Sapience, c’est-à-dire Union de Science et Sagesse est la véritable signification de l’antique tétragramme dont il saisira la splendeur et la profondeur initiatique. Il ne verra plus en lui comme certains profanes, le nom ineffable d’une divinité, mais le symbole de l’Inconnaissable, c’est-à-dire la représentation de la grande énigme que nul n’a pu déchiffrer et qui résume la somme des inconnus qui se dressent devant lui dans tous les domaines et que tous ses efforts doivent tendrent à déchiffre, pour que son cœur et son cerveau soient l’asile symbolique de l’Iod hébraïque, symbole de la Sagesse te de l’Initiation parfaite. Cette lettre symbolique, il la verra au fronton de la stalle du président de cet Atelier et levant   alors les yeux vers le Ciel de l’Orient il épellera les lettres inscrites au sommet de chacune des pointes de l’Octogone et dont l’ensemble forme le mot Sapience. »

 

Camille Savoire, Regards sur les Temples de la Franc-Maçonnerie, extrait.

fm.jpg

10/03/2015

Camille Savoire: "la science du Rose-Croix doit toujours être mise au service du Bien, de la Justice et de la Vérité"

"La Croix symbolisera ... à la fois l'instrumentation scientifique et l'esprit de sacrifice. Elle n'est, en effet, qu'une modification de la Swastika hindoue, dérivée elle-même de l'instrument primitif qui servit à l'homme pour obtenir le feu, source de de toute vie, et suivant la devise des Rose-Croix, facteur de la régénération de toute la nature. Devenue, depuis l'avènement du christianisme, l'emblème du sacrifice. (...) La Rose, symbole de pureté, lui rappellera qu'il n'est aucune science véritable si elle n'est doublée d'une conscience pure et que la science du Rose-Croix doit toujours être mise au service du Bien, de la Justice et de la Vérité (...) Enfin, franchissant le seuil de l'Atelier suprême, l'Initié saura que sa mission, s'ajoutant à celles auxquelles il a promis de concourir au cours des initiations précédentes, sera désormais d'assurer la survivance, la diffusion de l'Ordre et de ses principes dans le temps et dans l'espace, d'allumer le flambeau maçonnique là où il n'a pas encore brillé, d'agrandir son rayonnement là où il est ardent !"

Camille Savoire (" Regards sur les Temples de la Franc-Maçonnerie" chap.X, extrait)

Camille_savoire1.jpg

 

 

11/02/2015

Accusés d’être des diables par les uns, des cléricaux par les autres, nous resterons simplement des chevaliers fervents du Christ

« En effet, la possession du grade de frère illuminé de la Rose+Croix ne consiste pas en la propriété d’un parchemin et d’un ruban. Elle se prouve seulement par la possession de pouvoirs spirituels actifs que le parchemin et le ruban ne peuvent qu’indiquer. »

(…) « Martines a passé la moitié de sa vie à combattre les néfastes effets de la propagande sans foi de ces pédants des loges, de ces pseudo-vénérables qui, abandonnant la voie à eux fixés par les Supérieurs Inconnus, ont voulu se faire pôles dans l’Univers et remplacer l’action du Christ par la leur et les conseils de l’Invisible, par les résultats des scrutins émanés de la multitude. »

(…) « Mais l’Invisible veille. Ce sont les Illuminés qui ont fait la Maçonnerie , et qui ont choisi la France comme centre supérieur dans le Visible  comme elle l’est dans l’Invisible ; ce sont aussi les Illuminés qui sauveront encore une fois les aveugles et les sourds. »

(…) « Or, cette organisation peut prendre une extension croissante, ou rentrer dans l’ombre et le silence du jour au lendemain, si telle est la nécessité indiquée par l’invisible. C’est là la caractéristique des ordres d’Illuminés. »

 (…) « On ne s’appuie que sur la résistance ; chaque calomnie, c’est une victoire à l’horizon ; et, accusés d’être des diables par les uns, des cléricaux par les autres, et des magiciens noirs ou des aliénés par la galerie, nous resterons simplement des chevaliers fervents du Christ, des ennemis de la violence, des synarchistes résolus, opposés à toute anarchie d’en haut ou d’en bas, en un mot des Martinistes comme l’ont été nos glorieux ancêtres Martines de Pasqually, Claude de Saint-Martin et Willermoz. »

PAPUS ("Martinésisme, Willermosisme, Martinisme et franc-maçonnerie", extraits.)

papus encausse_gerard.jpg