Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/11/2014

C’est là en vérité le culte évangélique

« Veuille donc, Ô homme, examiner quelles sont tes fondations, et qui les a posées ; de crainte qu’à la fin il ne s’avère que tu as égaré ton âme pour l’éternité. Je dois avouer que je suis jaloux du salut de mes semblables, ayant trouvé miséricorde auprès de mon Père céleste. Je voudrais qu’aucun ne se trompe au point de se perdre, tout spécialement en matière de religion, où les hommes sont les plus susceptibles d’admettre les choses sans examen, et de perdre infiniment par leur propre fatuité et leur propre négligence. La justice solide et intérieure de Jésus est tout autre chose que les dévotions imaginées par l’homme misérable et superstitieux, et être agréable au regard de Dieu, surpasse ces exercices religieux corporels qui résultent de l’invention des hommes. L’âme qui est éveillée et conservée par son pouvoir et son esprit saints, vit en Lui selon la manière qu’il a lui-même institué, et L’adore selon son propre Esprit, c’est-à-dire, selon l’entendement, la vie et les prescriptions du Christ, ; c’est là en vérité le culte évangélique. »

William Penn « Sans Croix point de Couronne », chapitre V, extrait.

William_Penn_at_22_1666.jpg

 

Les commentaires sont fermés.