Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2014

Trinh Xuan Thuan: "Le Cosmos et le Lotus", extraits

 "C'est la lumière qui véhicule les fragments de musique et les notes éparses de la mélodie secrète de l'univers que l'homme tente de reconstituer dans toute sa glorieuse beauté."

"La lumière joue le rôle de messager cosmique"

"La lumière porte également en elle un code cosmique qui, une fois déchiffré nous permet d'accéder au mystère de la composition chimique des étoiles et des galaxies, ainsi qu'au secret de leur mouvement. Et cela parce que la lumière interagit avec les atomes qui composent la matière visible de l'univers. Comble du paradoxe, elle qui éclaire tout est par elle-même invisible."

"La lumière permet aussi d'étudier les mouvement des astres. Car rien n'est immobile dans le ciel. La gravité fait que toutes les structures de l'univers- étoiles, galaxies, amas de galaxies...- s'attirent et "tombent" les unes vers les autres. Ces mouvements de chute s'ajoutent au mouvement général d'expansion de l'univers."

"La lumière me connecte au cosmos. Elle me permets de remonter dans le passé jusqu'à des temps immémoriaux, et de voir le monde en train de naître."

 

"l'âme existe avant le corps, mais dès qu'elle intègre son enveloppe charnelle, elle oublie qu'elle a été en contact avec le monde des Idées. A mesure qu'elle découvre les formes naturelles du monde des sens, une mémoire vague et distante du monde des Idées lui revient. l'homme réalise, que, quand il voit une rose, il n'a devant les yeux que la manifestation imparfaite de l'idée d'une fleur parfaite. 
(...) Pour Platon, le monde changeant, impermanent, éphémère et illusoire,accessible à nos sens, semblable au monde des ombres, n'est qu'une pâle représentation du monde des Idées. Or le monde des Idées, "illuminé par le soleil de l'intelligible", est aussi celui où règnent les relations mathématiques, les structures géométriques parfaites.
(...) Or, il y a d'excellentes raisons de supposer que les mathématiques ne sont pas une invention de l'homme, mais habitent un monde platonicien des idées complètement indépendant du monde sensible."

Trinh Xuan Thuan " Le Cosmos et le Lotus"

fractal_infero.jpg

 

 

15:37 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)